Eschatologie et prophéties

Osée ... prophète de l'Ancien Testament ... chapitre 11

La Bible et l'eschatologie

Traduction Louis Segond 1910

1 "Quand Israël était jeune, je l’aimais, Et j’appelai mon fils hors d’Egypte.

2 Mais ils se sont éloignés de ceux qui les appelaient ; Ils ont sacrifié aux Baals, Et offert de l’encens aux idoles.

3 C’est moi qui guidai les pas d’Ephraïm, Le soutenant par ses bras ; Et ils n’ont pas vu que je les guérissais.

4 Je les tirai avec des liens d’humanité, avec des cordages d’amour, Je fus pour eux comme celui qui aurait relâché le joug près de leur bouche, Et je leur présentai de la nourriture.

5 Ils ne retourneront pas au pays d’Egypte ; Mais l’Assyrien sera leur roi, Parce qu’ils ont refusé de revenir à moi.

6 L’épée fondra sur leurs villes, Anéantira, dévorera leurs soutiens, A cause des desseins qu’ils ont eus.

7 Mon peuple est enclin à s’éloigner de moi ; On les rappelle vers le Très-Haut, Mais aucun d’eux ne l’exalte.

8 Que ferai-je de toi, Ephraïm ? Dois-je te livrer, Israël ? Te traiterai-je comme Adma ? Te rendrai-je semblable à Tseboïm ? Mon coeur s’agite au dedans de moi, Toutes mes compassions sont émues.

9 Je n’agirai pas selon mon ardente colère, Je renonce à détruire Ephraïm ; Car je suis Dieu, et non pas un homme, Je suis le Saint au milieu de toi ; Je ne viendrai pas avec colère.

10 Ils suivront l’Eternel, qui rugira comme un lion, Car il rugira, et les enfants accourront de la mer.

11 Ils accourront de l’Egypte, comme un oiseau, Et du pays d’Assyrie, comme une colombe. Et je les ferai habiter dans leurs maisons", dit l’Eternel.

Traduction œcuménique de la Bible

1. "Quand Israël était jeune, je l’ai aimé, et d’Égypte j’ai appelé mon fils.

2. Ceux qui les appelaient, ils s’en sont écartés : c’est aux Baals qu’ils ont sacrifié et c’est à des idoles taillées qu’ils ont brûlé des offrandes.

3. C’est pourtant moi qui avais appris à marcher à Ephraïm, les prenant par les bras, mais ils n’ont pas reconnu que je prenais soin d’eux.

4. Je les menais avec des attaches humaines, avec des liens d’amour, j’étais pour eux comme ceux qui soulèvent un nourrisson contre leur joue et je lui tendais de quoi se nourrir.

5. Il ne reviendra pas au pays d’Égypte, c’est Assour qui sera son roi, car ils ont refusé de revenir à moi.

6. L’épée tournoiera dans ses villes, elle anéantira ses défenses, elle dévorera à cause de leurs intrigues.

7. Mon peuple ! ils s’accrochent à leur apostasie : on les appelle en haut, mais, tous, tant qu’ils sont, ils ne s’élèvent pas.

8. Comment te traiterai-je, Ephraïm, te livrerai-je, Israël ? Comment te traiterai-je comme Adma, te rendrai-je comme Cevoïm ? Mon cœur est bouleversé en moi, en même temps ma pitié s’est émue.

9. Je ne donnerai pas cours à l’ardeur de ma colère, je ne reviendrai pas détruire Ephraïm ; car je suis Dieu et non pas homme ; au milieu de toi, je suis saint : je ne viendrai pas avec rage.

10. Ils marcheront à la suite du Seigneur. Comme un lion il rugira ; quand il se prendra à rugir, des fils accourront en tremblant de l’occident.

11. De l’Égypte ils accourront en tremblant comme des moineaux, et du pays d’Assour comme des colombes, et je les ferai habiter dans leurs maisons" - oracle du Seigneur.

Commentaires du chapitre 11

11.1 à 11.4 : Le Dieu nourricier
Comme un père, le Seigneur appela Son enfant, Israël, pour le délivrer de l'esclavage hors d'Egypte (verset 1).

Comme un père, Il accompagna Son peuple pour lui apprendre à marcher (verset 3).

Il les a nourris (verset 4), notamment dans le désert avec les cailles et la manne (Exode 16.13-14).

11.5 à 11.7 : L'apostasie
Dépourvu de toute reconnaissance, le peuple bien-aimé a pourtant renié sa foi envers le Dieu unique :

« Mon peuple ! ils s’accrochent à leur apostasie. » (verset 7)

C'est un déchirement pour le Seigneur.

11.8 à 11.11 : Dieu est amour
Malgré tout, le Seigneur entend maîtriser Sa colère :

« Car je suis Dieu, et non pas un homme, Je suis le Saint au milieu de toi. » (verset 9)

Sa compassion pour Son peuple est une source d'espérance ...

« Ils marcheront à la suite du Seigneur. » (verset 10)

C'est le Dieu d'amour qui se manifeste ainsi par ces paroles du prophète :

« Car l’amour vient de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. » (1 Jean 4.7)

... Retour à l'accueil ... OSEE 11 ... Chapitre suivant ...