Eschatologie et prophéties

Osée ... prophète de l'Ancien Testament ... chapitre 10

La Bible et l'eschatologie

Traduction Louis Segond 1910

1 "Israël était une vigne féconde, Qui rendait beaucoup de fruits. Plus ses fruits étaient abondants, Plus il a multiplié les autels ; Plus son pays était prospère, Plus il a embelli les statues.

2 Leur cœur est partagé : ils vont en porter la peine. L’Eternel renversera leurs autels, détruira leurs statues.

3 Et bientôt ils diront : « Nous n’avons point de roi, Car nous n’avons pas craint l’Eternel ; Et le roi, que pourrait-il faire pour nous ? »

4 Ils prononcent des paroles vaines, des serments faux, Lorsqu’ils concluent une alliance : Aussi le châtiment germera, comme une plante vénéneuse Dans les sillons des champs.

5 Les habitants de Samarie seront consternés au sujet des veaux de Beth-Aven ; Le peuple mènera deuil sur l’idole, Et ses prêtres trembleront pour elle, Pour sa gloire, qui va disparaître du milieu d’eux.

6 Elle sera transportée en Assyrie, Pour servir de présent au roi Jareb. La confusion saisira Ephraïm, Et Israël aura honte de ses desseins.

7 C’en est fait de Samarie, de son roi, Comme de l’écume à la surface des eaux.

8 Les hauts lieux de Beth-Aven, où Israël a péché, seront détruits ; L’épine et la ronce croîtront sur leurs autels. Ils diront aux montagnes : Couvrez-nous ! Et aux collines : Tombez sur nous !

9 Depuis les jours de Guibea tu as péché, Israël ! Là ils restèrent debout, La guerre contre les méchants ne les atteignit pas à Guibea.

10 Je les châtierai à mon gré, Et des peuples s’assembleront contre eux, Quand on les enchaînera pour leur double iniquité.

11 Ephraïm est une génisse dressée, et qui aime à fouler le grain, Mais je m’approcherai de son beau cou ; J’attellerai Ephraïm, Juda labourera, Jacob hersera.

12 Semez selon la justice, moissonnez selon la miséricorde, Défrichez-vous un champ nouveau ! Il est temps de chercher l’Eternel, Jusqu’à ce qu’il vienne, et répande pour vous la justice.

13 Vous avez cultivé le mal, moissonné l’iniquité, Mangé le fruit du mensonge ; Car tu as eu confiance dans ta voie, Dans le nombre de tes vaillants hommes.

14 Il s’élèvera un tumulte parmi ton peuple, Et toutes tes forteresses seront détruites, Comme fut détruite Schalman Beth-Arbel, Au jour de la guerre, Où la mère fut écrasée avec les enfants.

15 Voilà ce que vous attirera Béthel, A cause de votre extrême méchanceté, Vienne l’aurore, et c’en est fait du roi d’Israël."

Traduction œcuménique de la Bible

1. "Israël, vigne florissante, produisait du fruit à l’avenant. Plus ses fruits se multipliaient, plus il multipliait les autels ; plus sa terre était belle, plus ils embellissaient les stèles.

2. Leur cœur est faux, maintenant ils vont payer : lui-même, le Seigneur, va briser leurs autels et détruire leurs stèles.

3. À présent ils disent : « Nous n’avons pas de roi, puisque nous ne craignons pas le Seigneur - et le roi, que pourrait-il faire pour nous ? »

4. On prononce des paroles, on fait de faux serments, on conclut des alliances, et le droit pousse comme une plante vénéneuse sur les sillons des champs.

5. Les habitants de Samarie tremblent pour les génisses de Beth-Awèn, car son peuple est en deuil au sujet du veau, ainsi que sa prêtraille. Qu’ils se réjouissent de sa magnificence, maintenant qu’elle est transportée loin de nous !

6. Le veau aussi, on l’emportera en Assyrie en offrande pour le grand roi. Ephraïm en recueillera de la honte et Israël rougira de ses intrigues.

7. C’en est fait de Samarie, de son roi : il est comme un éclat de bois à la surface de l’eau.

8. Les hauts lieux de la Fausseté seront supprimés, ce péché d’Israël ; les ronces et les épines grimperont sur leurs autels et ils diront aux montagnes : Couvrez-nous ! et aux collines : Tombez sur nous !

9. Depuis les jours de Guivéa tu as péché, Israël - et ils n’en ont pas bougé ! N’est-ce pas à Guivéa que les atteindra le combat contre les criminels ?

10. Je veux les châtier ; parce qu’ils sont attachés à leurs deux crimes, les peuples se ligueront contre eux.

11. Ephraïm était une génisse bien dressée qui aimait à fouler le grain. Lorsque je vins à passer devant la beauté de son cou, je mis Ephraïm à l’attelage - Juda est au labour et Jacob lui, à la herse.

12. Faites-vous de justes semailles, vous récolterez de généreuses moissons ; défrichez-vous un champ nouveau ; c’est maintenant qu’il faut chercher le Seigneur jusqu’à ce qu’il vienne répandre sur vous la justice.

13. Vous avez labouré la méchanceté et récolté l’iniquité, vous avez mangé un fruit de mensonge. Tu as mis ta confiance dans ta puissance, dans la multitude de tes guerriers.

14. Le tumulte s’élève parmi ton peuple, en sorte que toutes tes villes fortes seront dévastées, comme Shalmân dévasta Beth-Arvel au jour du combat où l’on écrasait la mère sur ses fils.

15. C’est là ce que vous aura fait Béthel à cause de votre extrême méchanceté : à l’aurore, c’en sera fait du roi d’Israël."

Commentaires du chapitre 10

10.1 à 10.4 : L'amour des richesses
Le premier verset décrit un processus qui a souvent détruit les individus comme les communautés de croyants.

La fertilité d'une terre, l'abondance conduit à l'enrichissement et l'on finit par abandonner la foi pour des simulâcres de piété au travers des monuments et autres créations humaines que l'on va vénérer au lieu de se tourner vers le Créateur de l'univers.

Comme l'écrivait Paul : « L’amour de l’argent est la racine de tous les maux. » (1 Timothée 6.10)

10.5 à 10.8 : Les faux dieux
Dans les cultes idolâtres, le veau était un symbole des faux dieux que l'on adorait en vain.

Ceux-ci seront incapables de sauver Israël de la désolation et la frayeur exprimée au verset 8 trouvera son écho à la fin des temps en Apocalypse 6.16 :

« Et ils disaient aux montagnes et aux rochers :

Tombez sur nous et cachez-nous du regard de Celui qui est assis sur le trône et de la colère de l'Agneau.»

10.9 à 10.15 : A chacun selon ses œuvres
L'énumération des péchés imputables à Israël comme à Ephraïm ou Juda est illustrée par une comparaison liée au monde agricole (versets 11-12).

Paul s'est exprimé par la suite dans un sens similaire au prophète Osée :

« Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le récoltera aussi.

Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption. Mais celui qui sème pour l’Esprit, moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. » (Epître aux galates 6.7-8)

Jésus disait pour sa part :

« Un bon arbre ne peut faire de mauvais fruits, ni un arbre pourri faire de bons fruits. » (Evangile selon Matthieu 7.18)

Enfin, Ésaïe prophétisait comme suit dans le nom de l'Eternel :

« Vous avez conçu du foin, Vous enfanterez de la paille ; Votre souffle, C'est un feu qui vous consumera. » (Ésaïe 33.11)

... Retour à l'accueil ... OSEE 10 ... Chapitre suivant ...