Eschatologie et prophéties

Joël ... prophète de l'Ancien Testament ... chapitre 1

La Bible et l'eschatologie

Traduction Louis Segond 1910

1 La parole de l’Eternel qui fut adressée à Joël, fils de Pethuel.

2 "Ecoutez ceci, vieillards ! Prêtez l’oreille, vous tous, habitants du pays ! Rien de pareil est-il arrivé de votre temps, Ou du temps de vos pères ?

3 Racontez-le à vos enfants, Et que vos enfants le racontent à leurs enfants, Et leurs enfants à la génération qui suivra !

4 Ce qu’a laissé le gazam, la sauterelle l’a dévoré ; Ce qu’a laissé la sauterelle, le jélek l’a dévoré ; Ce qu’a laissé le jélek, le hasil l’a dévoré.

5 Réveillez-vous, ivrognes, et pleurez ! Vous tous, buveurs de vin, gémissez, Parce que le moût vous est enlevé de la bouche !

6 Car un peuple est venu fondre sur mon pays, Puissant et innombrable. Il a les dents d’un lion, Les mâchoires d’une lionne.

7 Il a dévasté ma vigne ; Il a mis en morceaux mon figuier, Il l’a dépouillé, abattu ; Les rameaux de la vigne ont blanchi.

8 Lamente-toi, comme la vierge qui se revêt d’un sac Pour pleurer l’ami de sa jeunesse !

9 Offrandes et libations disparaissent de la maison de l’Eternel ; Les sacrificateurs, serviteurs de l’Eternel, sont dans le deuil.

10 Les champs sont ravagés, La terre est attristée ; Car les blés sont détruits, Le moût est tari, l’huile est desséchée.

11 Les laboureurs sont consternés, les vignerons gémissent, A cause du froment et de l’orge, Parce que la moisson des champs est perdue.

12 La vigne est confuse, Le figuier languissant ; Le grenadier, le palmier, le pommier, Tous les arbres des champs sont flétris ... La joie a cessé parmi les fils de l’homme !

13 Sacrificateurs, ceignez-vous et pleurez ! Lamentez-vous, serviteurs de l’autel ! Venez, passez la nuit revêtus de sacs, Serviteurs de mon Dieu ! Car offrandes et libations ont disparu de la maison de votre Dieu.

14 Publiez un jeûne, une convocation solennelle ! Assemblez les vieillards, tous les habitants du pays, Dans la maison de l’Eternel, votre Dieu, Et criez à l’Eternel !

15 Ah ! quel jour ! Car le jour de l’Eternel est proche : Il vient comme un ravage du Tout-Puissant.

16 La nourriture n’est-elle pas enlevée sous nos yeux ? La joie et l’allégresse n’ont-elles pas disparu de la maison de notre Dieu ?

17 Les semences ont séché sous les mottes ; Les greniers sont vides, Les magasins sont en ruines, Car il n’y a point de blé.

18 Comme les bêtes gémissent ! Les troupeaux de boeufs sont consternés, Parce qu’ils sont sans pâturage ; Et même les troupeaux de brebis sont en souffrance.

19 C’est vers toi que je crie, ô Eternel ! Car le feu a dévoré les plaines du désert, Et la flamme a brûlé tous les arbres des champs.

20 Les bêtes des champs crient aussi vers toi ; Car les torrents sont à sec, Et le feu a dévoré les plaines du désert."

Traduction œcuménique de la Bible

1. Parole du Seigneur, qui fut adressée à Joël, fils de Petouël.

2. "Écoutez ceci, vous les anciens, prêtez l’oreille, vous tous, habitants du pays. Ceci est-il survenu de votre temps, ou du temps de vos pères ?

3. Faites-en le récit à vos fils, et vos fils à leurs fils, et leurs fils à la génération qui viendra.

4. Ce que le « trancheur » a laissé, l’« essaimeur » le dévore, et ce que l’« essaimeur » a laissé, le « lécheur » le dévore, et ce que le « lécheur » a laissé, le « décortiqueur » le dévore.

5. Réveillez-vous, ivrognes, et pleurez ; hurlez, vous tous, buveurs de vin, à cause du vin nouveau dont votre bouche est sevrée.

6. Un peuple attaque mon pays, il est puissant et innombrable. Ses dents, des dents de lion, il a des mâchoires de lionne.

7. Il fait de ma vigne un désert, mes figuiers, il les réduit en pièces. Il les pèle, il les jette à terre, leurs rameaux sont devenus blancs.

8. Soupire, telle une vierge vêtue de deuil, pleurant l’époux de sa jeunesse.

9. Offrande et libation sont supprimées dans la Maison du Seigneur. Les prêtres sont en deuil, les ministres du Seigneur.

10. Les champs sont dévastés, les terres en deuil. Le blé est dévasté, le moût fait défaut, l’huile fraîche est tarie.

11. Soyez confus, laboureurs, hurlez, vignerons, à cause du froment et de l’orge : la moisson des champs a péri.

12. La vigne est étiolée, le figuier flétri ; grenadier, palmier, pommier, tous les arbres des champs sont desséchés. La gaieté, confuse, se retire d’entre les humains.

13. Ceignez-vous, lamentez-vous, prêtres, hurlez, ministres de l’autel. Venez, passez la nuit vêtus de sacs, ministres de mon Dieu : offrande et libation sont refusées à la Maison de votre Dieu.

14. Sanctifiez-vous par le jeûne, annoncez une réunion sacrée, rassemblez les anciens, tous les habitants du pays, dans la Maison du Seigneur, votre Dieu, et criez au Seigneur.

15. Hélas ! Quel jour ! Il est proche, le jour du Seigneur ; il vient du Dévastateur, comme une dévastation.

16. N’est-ce pas sous nos yeux que la nourriture est supprimée et, dans la Maison de notre Dieu, la joie et l’allégresse ?

17. Les graines sont desséchées sous la glèbe ; les silos sont ruinés, les greniers démolis, car le blé fait défaut.

18. Comme le bétail soupire ! Les troupeaux de bœufs s’affolent : plus de pâture pour eux. Même les troupeaux de petit bétail dépérissent.

19. Vers toi, Seigneur, je crie : le feu dévore les pâturages de la steppe ; la flamme consume tous les arbres des champs.

20. Même les bêtes sauvages se tournent vers toi : les cours d’eau sont à sec et le feu dévore les pâturages de la steppe."

Commentaires du chapitre 1

1.1 à 1.3 : Prologue
Joël, tout comme son père, Pethuel, ne sont pas identifiables par ailleurs dans la Bible.

Il est donc difficile de les situer chronologiquement mais il faut souligner la signification de leurs noms.

Joël peut se traduire par "L'Eternel est Dieu" et Pethuel signifie "persuadé par Dieu". Le plan de vie du prophète se résume dans ces deux noms ...

1.4 à 1.12 : Les sauterelles
Le pays est-il touché par une invasion de sauterelles dévastatrices ... où s'agit-il d'une allégorie représentative d'une invasion militaire ?

L'invasion des insectes a pu se produire car elles étaient fréquentes, mais elle sert surtout au prophète afin de décrire les dégâts occasionnés par l'envahisseur :

« Un peuple attaque mon pays, il est puissant et innombrable. Ses dents, des dents de lion, il a des mâchoires de lionne. » (verset 6)

Cette vision ressemble à celle de Jean en Apocalypse 9.8 : « Leurs cheveux ressemblaient à des cheveux de femmes et leurs dents à celles des lions. »

Mais qui est l'envahisseur ? Et qui sera envahi ?

Est-ce le Royaume d'Israël, au nord, ou celui de Juda, au sud, qui est visé ?

Le verset 9 évoque la Maison du Seigneur, probablement le Temple de Jérusalem, la prophétie est donc antérieure à l'invasion babylonienne (VIè siècle avant Jésus Christ).

1.13 à 1.20 : Le jour du Seigneur
Le prophète appelle les prêtres à conduire un mouvement de repentir dans l'humilité qui se tiendrait dans la Maison du Seigneur (versets 13 & 14).

Mais est-il encore temps ?

« Car le jour de l’Eternel est proche : Il vient comme un ravage du Tout-Puissant. » (verset 15)

Voici une notion nouvelle qui surgit ... et qui se répètera dans la prophétie de Joël :

« Le jour de l’Eternel » aussi appelé « jour du Seigneur ».

Quelle est la nature de cet évènement ?

Dans un premier temps, cette formule annonce l'invasion prochaine qui va frapper le peuple de Dieu et le « Dévastateur » (verset 15) peut être Babylone qui va fondre sur Juda.

Mais il aurait pu aussi s'agir des Assyriens qui ont anéanti le Royaume d'Israël au VIIIè siècle ...

Car les invasions militaires, comme celles des sauterelles, ne cessent de se répéter et les prophéties peuvent s'accomplir plusieurs fois.

La terre d'Israël, du nord au sud, n'a jamais connu de paix durable, comme le reste de notre planète !

... Retour à l'accueil ... JOEL 1 ... Chapitre suivant ...