Eschatologie et prophéties

Amos ... prophète de l'Ancien Testament ... chapitre 5

La Bible et l'eschatologie

Traduction Louis Segond 1910

1 Ecoutez cette parole, Cette complainte que je prononce sur vous, Maison d’Israël !

2 "Elle est tombée, elle ne se relèvera plus, La vierge d’Israël ; Elle est couchée par terre, Nul ne la relève."

3 Car ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : "La ville qui mettait en campagne mille hommes N’en conservera que cent, Et celle qui mettait en campagne cent hommes N’en conservera que dix, pour la maison d’Israël."

4 Car ainsi parle l’Eternel à la maison d’Israël : "Cherchez-moi, et vous vivrez !

5 Ne cherchez pas Béthel, N’allez pas à Guilgal, Ne passez pas à Beer-Schéba. Car Guilgal sera captif, Et Béthel anéanti.

6 Cherchez l’Eternel, et vous vivrez ! Craignez qu’il ne saisisse comme un feu la maison de Joseph, Et que ce feu ne la dévore, sans personne à Béthel pour l’éteindre,

7 O vous qui changez le droit en absinthe, Et qui foulez à terre la justice !

8 Il a créé les Pléiades et l’Orion, Il change les ténèbres en aurore, Il obscurcit le jour pour en faire la nuit, Il appelle les eaux de la mer, Et les répand à la surface de la terre : L’Eternel est son nom.

9 Il fait lever la ruine sur les puissants, Et la ruine vient sur les forteresses.

10 Ils haïssent celui qui les reprend à la porte, Et ils ont en horreur celui qui parle sincèrement.

11 Aussi, parce que vous avez foulé le misérable, Et que vous avez pris de lui du blé en présent, Vous avez bâti des maisons en pierres de taille, Mais vous ne les habiterez pas ; Vous avez planté d’excellentes vignes, Mais vous n’en boirez pas le vin.

12 Car, je le sais, vos crimes sont nombreux, Vos péchés se sont multipliés ; Vous opprimez le juste, vous recevez des présents, Et vous violez à la porte le droit des pauvres.

13 Voilà pourquoi, en des temps comme ceux-ci, le sage se tait ; Car ces temps sont mauvais.

14 Recherchez le bien et non le mal, afin que vous viviez, Et qu’ainsi l’Eternel, le Dieu des armées, soit avec vous, Comme vous le dites.

15 Haïssez le mal et aimez le bien, Faites régner à la porte la justice ; Et peut-être l’Eternel, le Dieu des armées, aura pitié Des restes de Joseph."

16 C’est pourquoi ainsi parle l’Eternel, le Dieu des armées, le Seigneur ; "Dans toutes les places on se lamentera, Dans toutes les rues on dira : Hélas ! hélas ! On appellera le laboureur au deuil, Et aux lamentations ceux qui disent des complaintes.

17 Dans toutes les vignes on se lamentera, Lorsque je passerai au milieu de toi," dit l’Eternel.

18 Malheur à ceux qui désirent le jour de l’Eternel ! Qu’attendez-vous du jour de l’Eternel ? Il sera ténèbres et non lumière.

19 Vous serez comme un homme qui fuit devant un lion Et que rencontre un ours, Qui gagne sa demeure, appuie sa main sur la muraille, Et que mord un serpent.

20 Le jour de l’Eternel n’est-il pas ténèbres et non lumière ? N’est-il pas obscur et sans éclat ?

21 Je hais, je méprise vos fêtes, Je ne puis sentir vos assemblées.

22 Quand vous me présentez des holocaustes et des offrandes, Je n’y prends aucun plaisir ; Et les veaux engraissés que vous sacrifiez en actions de grâces, Je ne les regarde pas.

23 Eloigne de moi le bruit de tes cantiques ; Je n’écoute pas le son de tes luths.

24 Mais que la droiture soit comme un courant d’eau, Et la justice comme un torrent qui jamais ne tarit.

25 M’avez-vous fait des sacrifices et des offrandes Pendant les quarante années du désert, maison d’Israël ?

26 Emportez donc la tente de votre roi, Le piédestal de vos idoles, L’étoile de votre Dieu Que vous vous êtes fabriqué !

27 Et je vous emmènerai captifs au delà de Damas," Dit l’Eternel, dont le nom est le Dieu des armées.

Traduction œcuménique de la Bible

1. Écoutez cette parole, cette lamentation que je profère sur vous, maison d’Israël :

2. "Elle est tombée, elle ne se relève plus, la vierge d’Israël, elle gît sur sa terre, sans personne pour la relever."

3. Car ainsi parle le Seigneur DIEU : "De la ville qui recrute un millier d’hommes, il ne restera qu’une centaine ; de celle qui en recrute une centaine, il ne restera qu’une dizaine, pour la maison d’Israël."

4. C’est ainsi que parle le Seigneur à la maison d’Israël : "Cherchez-moi et vous vivrez.

5. Mais ne cherchez pas à Béthel, au Guilgal, n’entrez pas, à Béer-Shéva, ne passez pas ; car le Guilgal sera entièrement déporté et Béthel deviendra iniquité.

6. Cherchez le Seigneur et vous vivrez. Prenez garde qu’il montre sa force, maison de Joseph, tel un feu qui dévore, sans personne pour éteindre, à Béthel.

7. Ils changent le droit en poison et traînent la justice à terre.

8. L’auteur des Pléiades et d’Orion, qui change l’obscurité en clarté matinale, qui réduit le jour en sombre nuit, qui convoque les eaux de la mer pour les répandre sur la face de la terre : il se nomme le Seigneur.

9. C’est lui qui livre au pillage l’homme fort, et le pillage force l’entrée de la citadelle ...

10. Ils haïssent celui qui rappelle à l’ordre le tribunal, celui qui prend la parole avec intégrité, ils l’abominent.

11. Eh bien ! puisque vous pressurez l’indigent, lui saisissant sa part de grain, ces maisons en pierre de taille que vous avez bâties, vous n’y résiderez pas ; ces vignes de délices que vous avez plantées, vous n’en boirez pas le vin.

12. Car je connais la multitude de vos révoltes et l’énormité de vos péchés, oppresseurs du juste, extorqueurs de rançons ; ils déboutent les pauvres au tribunal.

13. Voilà pourquoi, en un tel temps, l’homme avisé se tait, car c’est un temps de malheur.

14 Cherchez le bien et non le mal, afin que vous viviez, et ainsi le Seigneur, le Dieu des puissances sera avec vous, comme vous le dites.

15 haïssez le mal, aimez le bien, rétablissez le droit au tribunal : peut-être que le Seigneur, le Dieu des puissances, aura pitié du reste de Joseph."

16 Eh bien ! ainsi parle le Seigneur, le Dieu des puissances, mon Seigneur : "Sur toutes les places, il y aura des funérailles, dans toutes les rues, on dira : Hélas ! hélas ! on invitera le paysan au deuil, aux funérailles, les initiés en complaintes ;

17 dans toutes les vignes, il y aura des funérailles, quand je passerai au milieu de toi" - dit le Seigneur.

18 Malheureux ceux qui misent sur le jour du Seigneur ! A quoi bon ? que sera-t-il pour vous, le jour du Seigneur ? Il sera ténèbres et non lumière.

19 C’est comme un homme qui fuit devant un lion et que l’ours surprend ; il rentre chez lui, appuie la main au mur, et le serpent le mord.

20 Ne sera-t-il pas ténèbres, le jour du Seigneur, et non lumière, obscur, sans aucune clarté ?

21 Je déteste, je méprise vos pèlerinages, je ne puis sentir vos rassemblements,

22 quand vous faites monter vers moi des holocaustes ; et dans vos offrandes, rien qui me plaise ; votre sacrifice de bêtes grasses, j’en détourne les yeux ;

23 éloigne de moi le brouhaha de tes cantiques, le jeu de tes harpes, je ne peux pas l’entendre.

24 Mais que le droit jaillisse comme les eaux et la justice comme un torrent intarissable !

25 M’avez-vous présenté sacrifices et offrande au désert, pendant quarante ans, maison d’Israël ?

26 Mais vous avez porté Sikkouth, votre Roi, et Kiyyoun, vos images, l’étoile de vos dieux, que vous vous êtes faits.

27 Je vous déporterai au-delà de Damas" - dit le Seigneur, le Dieu des puissances, c’est son nom.

Commentaires du chapitre 5

5.1 à 5.3 : La déchéance
« Elle est tombée ... » est-il écrit au verset 2 en parlant de la maison d'Israël.

« Elle est tombée, elle est tombée, la grande Babylone ! » sera-t-il proclamé bien plus tard en Apocalypse 18.2.

Déchéance d'un peuple, d'une cité ou de l'humanité, l'histoire se répète inlassablement ...

5.4 à 5.17 : Appel au repentir
Et les appels au repentir lancés par le Seigneur se renouvellent tout autant ... pour éviter la déchéance.

« Cherchez-moi et vous vivrez. » (verset 4)

Mais ce n'est ni à Béthel, au Guigal, à Béer-Shéva, ou dans tout autre lieu où se cultivent de tout temps les fausses croyances que l'on peut trouver la présence de Dieu !

Pour Amos, originaire de Judée, c'est au Temple de Jérusalem qu'il fallait chercher le Seigneur.

Lorsque Jésus est venu, ces principes religieux sont devenus caduques.

Aussi Jésus répond à la femme samaritaine qui honorait Dieu dans les mêmes lieux que ses ancêtres d'Israël :

« Crois-moi, femme, l'heure vient où vous n'adorerez le Père ni sur cette montagne, ni à Jérusalem. » (Jean 4.21)

Mais où et comment chercher Dieu ?

« L'heure vient, et c'est maintenant, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité. Car c'est ceux qui l'adorent ainsi que le Père recherche. » (Jean 4.23)

Si vous adorez Dieu en esprit et en vérité, ce n'est plus vous qui Le cherchez ... c'est Lui qui vous recherche !

Quant à vous : « Recherchez le bien et non le mal, afin que vous viviez ... » (verset 14)

Avez-vous fondé votre relation avec le Seigneur sur la foi, en esprit et en vérité ?

Il vous appartient en conséquence de le prouver par des œuvres dignes de votre foi ...

« Prouve-moi ta foi sans les œuvres, et moi je te montrerai la foi par mes œuvres ! » (Epître de Jacques 2.18)

5.18 à 5.20 : Le jour du Seigneur
La perspective du « jour du Seigneur » ou « jour de l’Eternel » ne peut-être une source d'espérance que pour celui dont les œuvres sont en conformité avec la foi.

Pour les autres, le Seigneur s'est engagé à leur répondre : « Jamais je ne vous ai connus ! Ecartez-vous de moi, vous qui êtes injustes. » (Matthieu 7.23)

5.21 à 5.27 : Le rejet des œuvres indignes
A partir du verset 21, la sentence de rejet s'annonce et devient manifeste.

Les rituels religieux d'Israël sont irrecevables pour le Seigneur.

Le prophète Ésaïe (66.3) tiendra par la suite un discours semblable et encore plus explicite à propos du culte rendu à Jérusalem :

« On sacrifie le taureau, mais aussi on abat un homme ! On immole la brebis, mais aussi on assomme un chien ! On élève une offrande, mais c’est du sang ... de porc ! On fait un mémorial d’encens, mais c’est pour bénir ... une malfaisante idole ! Ces gens-là, c’est sûr, choisissent leurs propres chemins et se complaisent dans leurs abominations. »

La sentence tombe en conclusion de ce chapitre :

« Je vous déporterai ... » et la Terre promise à Israël sera donnée à d'autres.

... Retour à l'accueil ... AMOS 5 ... Chapitre suivant ... ...